Breaking News
Home / Vidéos / Actualité / Des Hackers trouvent des vidéos d’exécutions filmées dans un studio d’enregistrement

Des Hackers trouvent des vidéos d’exécutions filmées dans un studio d’enregistrement

Des hackers du groupe CyberBerkut ont publié une vidéo de l'exécution de prisonniers de l'Etat islamique (EI), organisation armée terroriste islamiste, qui, d'après les images, a été filmée dans un studio d’enregistrement.

 

Version longue (5min) :

 

http://www.dailymotion.com/video/x2xpdb3 Les hackers ont expliqué qu'ils ont trouvé la vidéo sur un support électronique d’un collaborateur du sénateur américain John McCain.

CyberBerkut est un groupe de hackers pro-russes. Le groupe est devenu connu localement pour avoir orchestré plusieurs séries d’attaques par déni de service (DDoS), contre le gouvernement ukrainien, et des sites Web des sociétés occidentales et ukrainiennes.

 

"Nous, le groupe CyberBerkut, avons eu à notre disposition un fichier dont il est difficile de sous-estimer l'importance! Cher sénateur McCain, nous vous recommandons de ne plus prendre avec vous des documents secrets dans des voyager à l'étranger, surtout en Ukraine".

D'après ce qu'on voit dans la vidéo, un "prisonnier" est "exécuté" devant plusieurs caméras, sous un éclairage bien choisi. Un acteur, habillé en bourreau du groupement de l'Etat islamique, met un couteau près de la gorge du "séquestré", qui fait mine d'en souffrir.

Rappelons que depuis août 2014, les terroristes de l’EI ont publié plusieurs vidéos d’exécutions. Leurs victimes étaient pourtant miraculeusement calmes, prononçaient leurs derniers mots et mourraient dans les bras des terroristes. De nombreux internautes ont considéré ces vidéos comme étant fictives, notamment à cause des réactions des torturés et de la qualité des vidéos.

Les Américains ont été plusieurs fois blâmés pour avoir fabriqué des vidéos du groupement l'Etat islamique. Ainsi, une étudiante de l'Université de Nevada Ivy Zidrich a affirmé à Jeb Bush que son frère, l'ex président US Georges Bush, avait créé l'organisation de l'EI.

Les Hackers ont également dévoilé:

  • Attacks on NATO websites.
  • Attacks on U.S. private military companies.
  • Publication of correspondence of deputies of (political parties) Batkivshchyna and Ukrainian Democratic Alliance for Reform.
  • Publication of correspondence with the United States Embassy in Ukraine and United States foundations.
  • Disclosure to public of telephone recording between Yulia Tymoshenko and Nestor Shufrych.
  • Disclosure to public of telephone recording between EU High Representative for Foreign Affairs Catherine Ashton and Foreign Minister of Estonia Urmas Paet.
  • Blocking cellular phones of members of the Yatsenyuk Government and persons close to them.
  • Blocking Internet resources of Secretary of the National Security and Defence Council of Ukraine Andriy Parubiy and news portals: LigaBusinessInform and Ukrainian Independent Information Agency.
  • Publication of video materials that are blocked on YouTube.
  • Attempts at disrupting the recruitment of the National Guard of Ukraine.
  • Attempted destruction of the electronic system of the Central Election Commission of Ukraine prior to the2014 Ukrainian presidential election.
  • Publishing lists of alleged Ukrainian military deserters
  • Attempts at disrupting the work of the Central Election Commission of Ukraine by damaging the IFES system before the elections and blocking cellphones of their organisators.
  • Temporary disruption of the websites of the Ministry of Internal Affairs and the General Prosecutor of Ukraine. Websites of TV channels 1+1 and Inter were also temporary disrupted.
  • Email hacking and publication of the conversation between Ihor Kolomoyskyi and the persecutor of the Lviv Oblast, hacking of the computer and email of a person related to Ihor Kolomoyskiy. Archives of the contents of 89 email accounts of Lviv oblast's prosecutor office employees.
  • Hacking and publishing of the Minister of Internal Affairs Arsen Avakov's conversation.
  • Blocking of the website of the President of Ukraine Petro Poroshenko on June 29, 2014.
  • Publication of the real name and biography of Semen Semenchenko – Konstantin Grishin.
  • Hacking of commercial billboards in Kiev and broadcasting footage over them with the accusal of some candidates in the parliamentary election as war criminals.
  • Hacking ot the German Chancellery and the German Bundestag

 

 

Check Also

Cambriolage en direct sur Périscope

On sent le professionnalisme xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.